Matériel

( photo d'une partie du matériel)

Le Matériel

Le matériel utilisé en enquête dépend de beaucoup de paramètres. Enquête en intérieur, extérieur, électricité ou pas, présence d'éléments perturbateurs ...


Nous avons des outils destinés évidemment à d'autres utilisations , mais qui lié les uns aux autres, permettent de "quadriller" les différentes théories actuelles concernant la recherche d'éléments inexpliqués. Explications succinctes des différents appareils.

Détecteur de champs électromagnétiques

Ces appareils servent à informer de variation des champs électromagnétiques proche d'eux. Pour simplifier, certains captent les variations ( K2 par exemple ) et informent en allumant des diodes et émettent un son, d'autres crées leur propre champ électromagnétique et ce qui viendra s'approcher de l'appareil le déclenchera, de façon sonore et/ou visuelle (souvent appelé POD) .

Dictaphone

Les dictaphones que nous utilisons sont des appareils de haute qualité, capable d'enregistrer à différentes distances. ils nous servent essentiellement à capter des PVE ( phénomènes de voix électronique ) , mais également à surveiller les bruits environnants, à comparer des voix. L'essentiel de l'analyse est basé sur ces enregistrements, il est le point central de nos recherches.

L'EDI +

l'EDI + est un appareil à usage multiple, qui est surtout très intéressant car il permet de capter des différences de températures , des écarts de pression atmosphérique , des écarts de taux d'humidité, des variations de champ électromagnétique et les vibrations au sol.

L’intérêt de cet appareil réside surtout qu'il peut accumuler différentes données à un point précis. Nous le posons avec précision à des endroits stratégiques, ou ces variations n'ont pas lieu d'être. Le plus, c'est que toute enregistré sur Carte SD et analysable par la suite.

La Vidéo

Pour la vidéo, nous utilisons deux types de matériel :

  • LE DVR ( Vidéo Surveillance) en enregistrement continu pendant l'enquête, et possiblement hors enquête ( pendant la préparation, le repas, les pauses, pendant notre sommeil ... ) . Il est nos yeux quand ceux ci sont ailleurs. Une caméra peut éventuellement être placé à l'extérieur, pour repérer des éléments dont nous pourrions penser qu'ils viennent du voisinage du lieu.

  • Les vidéos embarquées, tels des caméscopes ou caméra d'action, transporté ou fixé sur les enquêteurs à l'aide d’ harnais. Elles nous permettent de revisionner une rotation de l'enquête ( aussi dit tournus, c'est à dire un moment précis de l'enquête ou nous sommes en activité ) . Le but étant de voir un élément soit non vu par les enquêteurs, ou attester un évènement vécu et tenter de le comprendre ) . Elles sont toutes équipées d'infrarouge ou d'ultra violet, ce qui nous permet un excellent visionnage après enquête ( appelé dérush ) .

La Photo

La photo nous sert essentiellement au repérage des lieux et pour nos dossiers. Lors de l'analyse, elles sont importantes pour classifier une rotation, avoir une vue de la pièce.

Pour être totalement franc, la photo n'est pas un élément de recherche d'évènements. Les phénomènes de paréidolie sont tellement importants que les erreurs d'appréciation sont nombreuses. Un shooting pourra être fait néanmoins en cas d'activité visuelle importante.


La Kinect

La Kinect pour simplifier est une caméra servant initialement à jouer à des jeux vidéos sur console. Elle permet de détecter des mouvements sans aucun autre matériel. Elle est simplement relié un PC, qui nous affiche ce qu'elle "voit".

Vous l'aurez compris, nous nous servons de la Kinect pour tenter de repérer des mouvements que nous ne pouvons voir à l'oeil nu. Nous essayons d'ensuite interagir. Elle n'est pas dénuée de défaut et l'interprétation est aisée. Néanmoins, elle est un véritable outil à part entière. Les milliers de points repèrent et affichent sur l'écran ce qu'elle perçoit, invisible pour nos yeux. Sans servir évidemment d'éléments irréfutables, elle peut être mise en corrélation avec d'autres phénomènes.

Les Outils "Spirits"

Dans certains cas de figures, nous avons des outils dits Spirit. Ils sont des outils ou les contacts se font rapidement en règle générale, et sont souvent en adéquation avec le vécu des personnes présentes pendant les séances. Mais attention, ils ne sont pas des éléments quantifiables, les "chances" pour que ces outils ne soient qu'une création de notre imagination via nos corps et par des processus assez complexes sont élevées.

Ces outils ne sont pas à prendre à la légère. La hantise psychologique qu'ils peuvent amener est souvent "dangereuse". Ce n'est pas la séance, les éventuels esprits qui sont dangereux, ce sera l'impact que pourra avoir cette séance dans notre vie, notre psychologie, notre rapport à l'au delà. Prudence donc pour nous, un dialogue devra être établi avec nos contacts avant toute interaction de ce type.

Autres

Thermomètre de surface, anémomètre, multimètre ...

D'autres appareils font partis de notre "attirail" . Il servira essentiellement pour du repérage, de la prise de données et de valeurs. Ils ne font pas partis de l'investigation en elle même, par contre ils sont très importants pour la comparaison. et pour des interventions spécifiques dans un cadre spécifique. Des petits plus peuvent être aussi utilisés : Grille Laser, magnétophone ...

Une exception est faite pour la radio à lampes, que nous trouvons très utile. Elle demande de la patience, mais apporte des éléments parfois très troublants, car une majorité des radio n'émettent plus sur ces fréquences obsolètes. On pourra y trouver des interférences (cela reste des ondes) , mais nous avons eu plusieurs mots sur une enquête en lien avec celle ci.